Accueil > Vie de l’association > Lettre d’info

Lettre d’info

Lettre d’info Samedi 18 juillet 2015

Lettre d’info Espaces Educatifs Bricabracs
contact@bricabracs.org

Pensées subjectives

Décider… d’un désordre rigoureux.

lignederre

Les entrées, les déplacements successifs et la possibilité de poursuivre ses apprentissages aléatoires à partir, le plus souvent de ce qui touche, interpelle, peuvent donner une impression de désordre. Ce n’est pas le tous ensemble, c’est le chacunE dans un même ensemble. Cet entrelacs de personnes s’active en un lieu et en traverse de lieu en lieu. C’est bien un désordre recherché, créé, qui est en jeu. Mais il ne concerne que les parcours de vie des personnes dans cet espace. Car pour ce qui est du milieu, lui, est ordonné. Ici peinture, là informatique, jeux, dessins, livres, bricolage, cuisine, écoute de son, piano, écrire, lavabo, toilette, couloir, etc. calme, bruyant, solitaire, collectif…
Tous ces lieux sont situés, organes vitaux entretenus, rangés, achalandés, toujours près à permettre la création.
Ils sont aussi ordonnés dans le temps. Par le rythme propre des enfants qui mènent leurs activités, par l’obligation d’organiser l’accès de touTes aux espaces donc d’en éviter les situations de monopole des unEs et des autres ; par la présence de périodes fixées : réunion, repas, sorties, temps calme, vacant…
L’impression de désordre dénoncé par certainEs est pour moi une qualité. Cela vient probablement de l’absence de programmation de ce qui va se faire, se produire dans ces espaces temps pourtant organisés préalablement. De plus je me positionne dans une attitude d’accompagnateur élastique. Je reste aux aguets des états de chaque enfant en fonction de ce que je perçois, ce que je ressens de la disponibilité de l’enfant. Je tends, j’étire le caoutchouc enfantin pour l’amener à davantage affiner, questionner, approfondir, aller voir plus loin, … Le souci permanent reste néanmoins que pour chaque élasticité rencontrée, le bout d’(caout)chou(c)ne cède pas.
Il reste cependant un domaine où je pense que les personnes présentes ont toutes à rester rigoureuses et ordonnées avec elles mêmes et par rapport aux autres, c’est la définition de l’usage des espaces et des temps. Cette définition se discute, se réajuste et aussi parfois s’impose par l’éducateur au près des enfants et parfois des adultes en présence.
La question n’est donc pas de programmer des activités collectives, des ateliers encore et encore ! La question est de préparer un espace temps permettant aux personnes enfants et adultes d’y mener leurs activités d’intérêt propre sans que l’on sache à l’avance ce qu’elles seront.
La question est de se donner les moyens d’un cadre rigoureux facilitant l’explosion créative. Un atelier d’artiste, capharnaüm ou trop plein d’ordre, selon l’œil inconnu. Mise en scène d’un théâtre permettant à chaque acteur d’être un auteur d’une construction collective.
Décider … de l’organisation d’un ordre commun pour l’expression de l’Un,
Décider … d’encourager le désordre pour requestionner les expressions des uns mis en commun.

Erwan / éducateur Bricabracs

…/...

Evolution du projet ... Le terre à terre

Crayons

Pour l’essentiel, cette réunion a été consacré à la répartition des tâches
quotidiennes, à savoir

  • Du côté des chiffres :
    Comptabilité et trésorerie ; Nicolas
    Un tuilage est prévu en début de semaine chez Marie Claude
    qui complétera le « compte emploi-annuelle des ressources » réservé à
    l’affectation des dons (Helloasso et Gibus)
  • Du côté des lettres :
    • Rédaction de la lettre d’info avec ajout de photos et transfert sur le site « bricabracs » Nicolas
    • Diffusion de la lettre d’infos à partir de lundi sur la liste adhérents, parents, l
      iste info, mairie 2/3, CUCS, CAF, DDJSCS, Francas, Cemea, Lire c’est Partir,
      CIRA, Mille Bâbords, : Cécilia
    • ICEM, Pédagogie Sociale ; Erwan

Un tuilage est prévu chez Erwan en début de semaine pour la gestion technique de ces envois.

La diffusion par courrier postal de cette lettre d’information sera gérée par Marie Claude

  • Les adhérentEs : 
    Procédure d’adhésion ; Marie Claude
    Dossiers pré-inscriptions et inscriptions ; Nicolas
    Un temps de formation sur la gestion des listes est prévu en début de semaine.
  • La Communication :
    • Gestion de la boite mail quotidiennement et chaque mercredi, établir et envoyer l’ordre du jour par courriel à « coordaction », « adhérents » et « parents » Nicolas
    • Gestion agenda du site « bricabracs » Marie Claude

Le bureau virtuel (Agora) est un espace collectif.
A charge pour chacunE de tenir et mettre à jour sa ou ses tâches, son/ses dossiers
ou sous dossiers, y compris les archivages et les ajouts de contacts
(institutionnels, associatifs…)

  • Veille institutionnelle :
    Contacts, appels à projet (droit commun ou privé) et transfert dossiers
    bureau virtuel ; Nicolas
  • Le Bureau Collégial :
    Chaque quinzaine, il vérifie l’évolution et le déroulement du projet sous ses
    différents aspects (humain, communication, matériel, financier et juridique)
  • Suivi TGI et DASEN :
    Nous avons reçu le récépissé de déclaration d’ouverture d’école du TGI
    daté du 09 juillet 2015. Celui ci a été porté à la direction académique pour
    compléter notre dossier.

A l’ouverture effective des Espaces Éducatifs, un rendez-vous sera pris avec
un inspecteur de l’académie. Au terme de sa visite, il émettra un avis débouchant
ou non sur le récépissé officiel et un numéro d’immatriculation de la micro-école.

  • Recherche local désespérément :
    Une fois encore il nous faut courir le kilomètre de plus.
    Nous disposions d’une piste pour un lieu à la rue du Sud.
    Hélas, après un échange téléphonique avec un responsable,
    associatif, le local n’est pas disponible et le bâtiment nécessite
    des travaux de remises aux normes importantes.

…/...

suite Pensées subjectives...

Feuilles en Friche

Chemin faisant, entre certitudes et doutes, ....deux pas en avant, puis un autre en arrière....

Et si c’était ce juste tâtonnement qui permettait d’ajuster et d’avancer...

Depuis des mois, nous construisons ce projet, sans relâche, portés par notre idéal.
Mais au fil de l’année, se sont entrecroisées diverses formations, juridiques ou
économiques qui nous ont un peu , il faut bien le dire, secoué et bousculé dans
notre vision des choses.

Nous nous sommes adaptés, avons modifié, ré-ajusté en fonction.
Nous étions 4 porteurs du projet, et sur ces quatre, trois ont dû sortir du bureau
collégial par obligation ( 2 futurs salariés, et une épouse de futur salarié).
Ne restait que moi, l’importance me paraissait essentielle de rester dans le bureau
collégial. Jusqu’à samedi matin dernier..... (18/07/2015).
De fait, quand on fait partie du bureau, on ne peut plus être permanent sur
la structure, on ne peut plus faire certaines tâches non plus (cf les statuts).
L’organigramme du temps de présence que nous avions réalisé cet hiver est devenu
de ce fait caduque. Il fallait trouver une ou plusieurs personnes assurant ce mi-temps
bénévole... que je devais assurer au départ.

Je me suis donc posé la question, chemin faisant au retour de la réunion, de démissionner du bureau collégial. Ce que j’ai fait l’après-midi même.
Ma motivation dans ce projet allant bien au delà de la gouvernance, ma place me semble être plus dans la présence effective et concrète dans la structure.

Essai-erreur, tâtonnement, deux pas en avant suivi d’un autre en arrière.....

Notre pédagogie s’applique autant aux petits qu’aux grands .... c’en est
la merveilleuse preuve !

L’école de la vie, tout simplement !

Marie Claude


Et aussi

Soutenez nous

Devenez donateur régulier
La fine graine des Gibustiers donateurs

Lettre d'info


Mentions légales | Espace rédacteurs| Plan du site | dernière mise à jour le lundi 14 octobre 2019 |Suivre la vie du site RSS 2.0