Accueil > Poésies (made in Bricabracs) > Rhizaux momes

Rhizaux momes

Monsieur le sans-nom et le volcan de la mort

Il était une fois un volcan qui s’appelait le volcan de la mort mais un jour un monsieur qui s’appellait Monsieur le sans-nom, il vivait avec une femme qui s’appelait Madame Bibine. Son mari, Monsieur le sans-nom était aventurier et en même temps archéologue.

Un jour il alla dans ce volcan qui était un volcan en activité et qui s’appelait le volcan de la mort. Cet archéologue le savait très bien que ce volcan était en activité. Il marcha, marcha longtemps. Il traversa les endroits les plus dangereux du volcan de la mort, mais même si c’était dur, il continuait à pousser, à pousser. Il marcha sur les endroits les plus rugueux du volcan mais il s’en foutait, il marchait toujours, il ne renonçait pas. Il marchait et il arriva enfin au sommet du volcan de la mort qui faisait 4000 mètres d’altitude. Du sommet du volcan de la mort, l’archéologue, qui s’appelait Monsieur le sans-nom, voyait toute la ville où lui et sa famille habitaient. Il sentit les éléments de la nature, il aimait cette sensation qui lui était bonne de son point de vue. Maintenant il fallait passer à l’étape 2 : trouver les fossiles et comment était fait ce fameux volcan de la mort.

Mais un jour de la recherche il tomba sur un animal préhistorique qui était familier à ses yeux car il avait vu un fossile de cet animal. Mais bien sûr il ne savait pas que cet animal préhistorique existait encore. Un autre jour de recherche il trouva encore un animal préhistorique et il décida de faire un parc préhistorique. 

Yaqîn, 19/1/21


Et aussi

Actualités

Lettre d'info


Mentions légales | Espace rédacteurs| Plan du site | dernière mise à jour le dimanche 9 mai 2021 |Suivre la vie du site RSS 2.0