Accueil > Glaner > Vidéos

Vidéos

Je lutte donc je suis

Le film "Je lutte donc je suis" est visible gratuitement en ligne. Il s’agit d’une version longue (1h45) créée spécialement pour Internet et pour les projections gratuites dans les lieux de lutte :

Il parle notamment d’écoles alternatives (Freinet) en Grèce et en Crête.
Si vous n’avez pas le temps de jeter un oeil au film, allez directement à 1h29.
Voilà quelques propos retranscrits, sur les écoles Grecques qui ont fait le choix des méthodes actives :

A Exarcheia comme ailleurs en Grèce, dans les écoles du coeur d’Athènes jusque dans les îles, une autre forme de résistance se répand, en dépit des freins institutionnels...

"C’est l’enfant lui même qui doit s’éduquer, s’élever avec le concours des adultes. Nous déplaçons l’acte éducatif : le centre de l’école n’est plus le maître mais l’enfant."
Célestin Freinet

Je suis instituteur à l’école primaire d’Exacheia. Nous travaillons avec la méthode de Célestin Freinet depuis 2008.
Et nous avons pour but l communauté d’apprentissage.
Nous souhaitons que les enfants soient citoyens, poètes, écrivains. Que les enfants créent leur propre vision du monde et participent à son changement.
Ce qu’on fait avec eux, c’est écrire ensemble le journal de l’école, sortir de l’école pour découvrir l’histoire et la vie du quartier.
Ce mouvement vers dehors, cette capacité à faire participer à la fois l’esprit et le corps, c’est la lutte et l’envie de changer le monde, en particulier celle des enfants d’y participer.
Que leurs corps sortent de l’inaction, et qu’à travers ce changement, la priorité soit donnée au libre développement de la subjectivité face aux grandes questions universelles.
Et faire en sorte que pour les enfants le jeu soit une nouvelle façon de découvrir le monde

Ecole primaire de Fourfouras, en Crête.
Ces dernières années, nous avons essayé de créer l’école de nos rêves.
Une école où chacun trouve sa place, peut s’exprimer et être lui même. Et qui en grandissant devienne un membre actif d’une société solidaire, démocratique et tournée vers l’autre et non pas vers soi-même.
Le plus important à mes yeux, c’est l’assemblée, une fois par semaine. Les enfants débattent de sujet qui les préoccupent. Nous participons aussi en levant la main, et avec une voix égale à celle des enfants.
Pour nous, parents, l’assemblée des enfants est très importante. Chaque vendredi durant laquelle ils échangent sur leurs problèmes. Ils examinent en profondeur et tous ensemble leurs désaccords. Et cela crée un climat de démocratie,
d’égalité et de synergie. La crise est tellement violente en Grèce, qu’elle frappe à la fois les parents, les enseignants, , les enfants. Dans d’autres écoles, des enfants qui souffrent de la faim, s’évanouissent parfois.
C’est pourquoi les enseignants on conçu un merveilleux petit déjeuner coopératif. Sans oublier l’assemblée des enfants, tout ça, c’est vraiment…une formidable réponse à la crise que nous subissons.


Et aussi

Soutenez nous

Devenez donateur régulier
La fine graine des Gibustiers donateurs

Lettre d'info


Mentions légales | Espace rédacteurs| Plan du site | dernière mise à jour le lundi 14 octobre 2019 |Suivre la vie du site RSS 2.0