Accueil > Vie de l’association > Causeries

Causeries

Des bouts de chemin,... des reculs confrontés aux réalités !

Nous sommes le 19 décembre, et nous venons de faire une réunion de bilan, de là où on en est à ce stade de l’année, des perspectives envisageables pour ce merveilleux projet en 2016.

Le constat ? Malgré tous nos efforts, ça n’avance pas comme la musique le voudrait.... On n’est pas dans le tempo, pas sur le même diapason, et du coup, il y a des couacs, des discordances, une corde qui lâche, de la fatigue, de l’énervement...

Les objectifs qu’on s’étaient fixés, ...on a eu beaucoup de mal à les tenir, faut pas se voiler la face .... et pourtant la poursuite de l’aventure est conditionnée à cela !

Il faut avouer que si nous tâtonnons, et tentons de construire avec très peu de moyens ce projet, nous n’avons que trop peu d’expérience , c’est notre côté à la fois candide et idéaliste qui nous donne la force et nous porte jusqu’à maintenant, mais nous ne sommes pas des pros pour construire un projet économique qui tient la route.

Nous tentons de le construire pour pérenniser notre école qui vit déjà depuis septembre dernier. C’est ce que nous voulons dans l’équipe tous autant les uns que les autres, et ce n’est d’ailleurs pas un hasard si nous nous sommes rencontrés !

Mais le constat est une gifle qu’on se prend en pleine figure, on ne peut l’imaginer autrement.
Des choix à faire, engendrant des tensions et de la douleur, choix pour le futur, des créations d’emplois possibles ou pas, un emploi, ou un emploi et demi, ou peut-être pas du tout si nous n’en avons pas les moyens ?
Et si un emploi, pour qui ?

Face à cette tempête, au vent qui souffle trop fort, et à cette incertitude de création d’emploi, un des matelots porteurs du projet nous quitte.... car il ne pourra pas continuer à être bénévole éternellement..... (au chômage et père de 3 enfants). On comprendra et on respectera son choix !

C’est la gifle du constat, l’exigence de la situation, et le regret de ne pouvoir poursuivre dans ces conditions....

Les mois qui suivront nous indiqueront si les autres matelots peuvent continuer l’aventure, on s’est fixé une date, fin mars pour prendre une décision sur la poursuite du projet à la rentrée 2016... en espérant que le vent souffle dans ce sens ...

Marie Claude


Et aussi

Soutenez nous

Devenez donateur régulier
La fine graine des Gibustiers donateurs

Lettre d'info


Mentions légales | Espace rédacteurs| Plan du site | dernière mise à jour le dimanche 16 juin 2019 |Suivre la vie du site RSS 2.0