Accueil > Vie de l’association > Causeries

Causeries

Je suis venue, j’ai vu, j’ai compris (enfin presque...)  

Je suis venue, j’ai vu, j’ai compris (enfin presque...)

Je suis venue à Bricabracs car j’avais eu connaissance de cette structure quelques jours plus tôt pour peut-être faire un stage d’éducatrice de jeunes enfants mais aussi par curiosité.

Tout d’abord, j’ai été amusée de voir cette structure aménagée de bric et de broc ce qui permet de comprendre que le projet était né à partir de la volonté de quelques personnes plus que de moyens financiers.

 

Quand les enfants sont arrivés, j’ai pu voir la dynamique de l’école s’installer. Les enfants savent ce qu’ils ont à faire, ils circulent beaucoup dans les espaces, puis ils se posent là où ils ont envie d’être. Les éducateurs sont là pour donner le tempo de la journée (toutes les demi-heures les enfants doivent changer de thématique) et être là, pour les aider à corriger, à se questionner et à être guidé. Erwan assied une posture d’autorité avec les enfants assumé, celle-ci est tout à fait acceptée par eux, car elle est réfléchie dans son rôle d’éducateur.

 

J’ai été surprise que les enfants ne me posent aucune question sur ma venue, j’ai compris pourquoi par la suite. C’est un lieu ouvert à la venue d’autres personnes, cela fait même partie du projet de l’école ! Trouver des professionnels qui seraient éducateurs dans leur spécialité pour partager avec les enfants leur savoir-faire afin que les enfants s’enchérissent de nouvelles compétences et expériences.

 

Ma curiosité m’a amené à rester l’ensemble de la journée. Ce qui m’a permis de voir des enfants autonomes, écoutés et responsabilisés.

 

L’après-midi nous l’avons passé à l’extérieur afin d’installer un système d’irrigation pour le potager. Certains aident, d’autres débroussaillent, puis vont jouer j’ai pu constater que les enfants sont agiles ils montent aux arbres, ils ont confiance en leur potentiel, ce qui a mon sens est une chose essentielle pour l’épanouissement d’un enfant et ce qui peut être un point noir de l’école conventionnelle.

 

Cette journée à Bricabracs m’a permis d’avoir un aperçu de ce peut être le fonctionnement d’une école alternative. Je suis restée trop peu de temps pour affirmer mes questionnements et en développer d’autres mais assez pour me dire les projets demandent qu’à éclore.

Léa

 

 


Et aussi

Soutenez nous

Devenez donateur régulier
La fine graine des Gibustiers donateurs

Lettre d'info


Mentions légales | Espace rédacteurs| Plan du site | dernière mise à jour le vendredi 5 juillet 2019 |Suivre la vie du site RSS 2.0