Accueil > Vie de l’association > Causeries

Causeries

Alternative positive

Le lieu Terre Nouvelle à Marseille héberge 3 associations : les « Espaces Educatifs Bricabracs » lieu d’alternative pédagogique qui fonctionne en classe unique de 10 enfants de 4 à 9 ans, l’association d’éducation populaire « Accueil et rencontres » qui propose entre autre jardinage et activités culturelles et « Les resto du cœur ». Une mixité sociale est présente, anime ce lieu et apporte aux enfants de Bricabracs tolérance et ouverture aux autres. J’ai été accueillie durant 3 semaines (avec mon fils Dervenn de 3 ans 1/2) dans Les espaces éducatifs Bricabracs afin d’observer le fonctionnement d’une alternative à la pédagogie scolaire classique. L’alternative pédagogique m’intéresse depuis bien longtemps déjà. Ayant vécue l’école comme un lieu agressif, non chaleureux, empli d’injustices, où l’on nous identifie à des notes. Lieu dénué d’écoute personnelle où je ne me sentais jamais à ma place, j’apprécie de rencontrer des personnes qui se sentent concernées par la problématique de l’enseignement en France et particulièrement de voir ce qu’elles proposent et mettent en place. Erwan, ancien professeur des écoles, que je trouve très cadrant, se positionne comme éducateur et suit de près les enfants dans leurs apprentissages. Ceux-ci sont variés : dessins libres ou accès sur un thème, création d’un journal, plantations, calculs, écriture d’un texte, lecture, fabrication du pain, éveil à la musique, cuisine et bien d’autres encore comme l’observation poussée d’un insecte. Tout prend forme chaque jour au grès des humeurs et des envies de chacun. Laisser les enfants prendre des initiatives est naturel. Erwan est secondé par Marie-Claude, ancienne institutrice, qui s’occupe en grande partie de l’administratif de l’association. Très présente sur les temps de repas, elle réchauffe les repas avec les enfants, avant que tout le monde mangent ensemble autour de la même table. Je trouve cela constructif que les éducateurs mangent avec les enfants. Un autre rapport se crée durant ces temps de pause. Je pense que la relation adulte/enfant est primordiale. La complicité favorise les apprentissages. Marie-Claude propose différents ateliers comme apprendre à entrer des données numériques dans un tableau sur un ordinateur. Le matin l’ambiance est chaleureuse lorsque les enfants et leurs parents arrivent à Bricabrac. Le covoiturage est favorisé. Tout le monde se dit bonjour, il se passe un temps d’échange que je trouve important. Mais tout n’est pas rose, même dans ce lieu idéal il y a des conflits. Apprendre à communiquer sans violence est, à mes yeux, un outil à mettre en place afin que nous parlions tous un langage commun. Les enfants sont très autonomes dans leurs activités, responsables du matériel et du rangement. Ici, sans le vouloir ou sans le savoir, il y a de la pédagogie Montessori ! Au quotidien les enfants présentent des travaux au groupe et de fait apprennent à s’exprimer devant tout le monde. Je trouve qu’il y a une grande part d’écoute pour l’expression des idées de chacun. Après ces 3 semaines passées là, Dervenn mon fils ne voulait pas retourner dans son école. Tous les matins ils me demandaient de le déposer à Bricabrac. Lui expliquant que nous habitions trop loin de Marseille pour qu’il y aille, il m’a répondu : « on a cas mettre notre maison à Bricabrac ! » Je lui ai promis de lui trouver une école comme celle-ci pour l’année prochaine. En bref, ce que j’ai pu remarquer, école alternative ou pas, c’est que la première alternative à mettre en place partout c’est d’enseigner à se connaître, donc à reconnaître l’autre en tant que personne. Enseigner à s’aimer, donc à pouvoir aimer l’autre simplement sans rien demander en retour. Enseigner à mettre des mots sur nos émotions afin de les identifier pour les apprivoiser. Et non que se soit elles qui nous domptent. Enseigner la communication non violente (CNV) et l’éducation bienveillante à toute personne, et ici en 1er lieu au corps enseignant. Des écoles ont commencé à mettre en place cela. L’impact des bienfaits est spectaculaire. Merci à toute l’équipe de Terre Nouvelle de nous avoir accueillis et merci encore à Erwan, Marie-Claude et les enfants de nous avoir fait une place à Bricabracs. Au plaisir, Dervenn et Mayon


Et aussi

Soutenez nous

Devenez donateur régulier
La fine graine des Gibustiers donateurs

Lettre d'info


Mentions légales | Espace rédacteurs| Plan du site | dernière mise à jour le dimanche 9 décembre 2018 |Suivre la vie du site RSS 2.0